Produits bio : 5 vérités à connaître

Posté par: Prescilia D'Abreu Dans: Général Sur: jeudi, janvier 26, 2017 Commentaire: 0 Vue: 984

Du bio à tout prix? Découvrez la réalité de cette démarche si plébiscitée!

1) L’ENVIRONNEMENT SURTOUT

 

Les fondements de l’agriculture bio reposent sur le respect de l’environnement et des écosystèmes : la plupart des produits chimiques sont supprimés (pesticides, fongicides…).

La conséquence positive pour notre santé est donc évidente par rapport à l’agriculture conventionnelle : produits moins chimiques et donc plus naturels !

En revanche pour l’environnement l’avantage du bio tend à réduire car pour répondre à la demande croissante des consommateurs (+10% par an) de nombreux produits sont importés de pays lointains. Camion, bateaux ou même avion la pollution générée va en l’encontre de l’ambition écologique initiale. Un produit sur 4 est importé (1 sur 3 pour les fruits et légumes).

 

LE MUST EST DONC DE CONSOMMER BIO ET LOCAL!

2) DES LABELS AVEC DIFFERENTS NIVEAUX D’EXIGENCE

 

  • AB : label officiel français conforme à la réglementation européenne. Tolérance des OGM à hauteur de 0,9%. 95% d’ingrédients bio pour les produits transformés. 

 

  • Des labels privés vont plus loin que le logo AB notamment sur la limitation des OGM et l’alimentation des animaux

 

 

3) PAS FORCEMENT PLUS CHER

Sur le papier c’est en moyenne 20 à 25% plus cher mais qui dit bio dit aussi mode de vie plus naturel : on réduit les achats de plats industriels et on consomme des produits de saison pour se recentrer sur l’essentiel sans parler des recettes anti-gaspi pour recycler nos restes. Pensez aussi au vrac avec des prix au Kg beaucoup plus avantageux.

 

4) DU BIO DE PLUS EN PLUS INDUSTRIEL

 

Aujourd’hui près de la moitié des produits bio sont vendus en grandes surfaces : la conséquence inévitable a été la course à la baisse des prix. La plupart des enseignes ont leur propre gamme bio et il n’est plus question du respect des saisons : tomates, poivrons , concombres bio toute l’année en provenance de pays lointains

Pour respecter cette logique de prix compétitif, les compositions des produits transformés sont également de plus en plus proches des produits conventionnels avec des ingrédients moins chers et des profils nutritionnels moins intéressants.

 

5) LA FIN DU BIO A TOUT PRIX

On adore avoir des repères dans la jungle de l’offre pléthorique des magasins et c’est vrai que le label bio rassure mais il existe aujourd’hui une démarche moins stricte sur l’utilisation des phytosanitaire mais avec plus de sens : l’agriculture raisonnée. Les agriculteurs et éleveurs interviennent au cas par cas pour avoir recours aux produits chimiques et cherchent à respecter les écosystèmes. Ce type de démarche est souvent aussi plus locale que le produit bio acheté en magasin avec de beaux emballages!

 

Chez LOCAMIAM on a une vision assez pragmatique des bons produits aussi bien pour le goût que pour la santé ou pour l’environnement : l’important est que ce soit local pour soutenir le développement d’agriculteurs locaux et tant mieux si c’est bio mais ce n’est pas indispensable. Philippe , notre maraîcher et Hervé notre boulanger sont tous deux certifiés bio et les autres sont en agriculture raisonnée.

 

commentaires

Laissez votre commentaire